Voguons à la découverte des îles de la côte Charentaise

Un voyage à travers trois splendides îles du Pertuis d’Antioche

 

L’attrayante Île de Ré

 

Commençons par l’incontournable île de Ré avec ses paysages, sa gastronomie, son patrimoine et son charme indéniable vous donnant qu’une envie, y retourner dès que  possible !

L’Île de Ré n’est pas une terre comme les autres, autrefois uniquement accessible en bateau, depuis 1988 elle est rattachée au continent par le deuxième pont le plus long de France,         2 927 m de long, rien que ça ! Lorsque vous franchissez cet impressionnant pont, à pied, en vélo ou en voiture, vous ne pouvez qu’être admiratif de cette prouesse technique et la beauté des paysages qu’il offre depuis ses 42 m de hauteur à son point culminent.

 

Pont de l’Île de Ré

 

Une fois celui-ci franchie, vous n’aurez qu’une hâte, vous prélasser sur les nombreuses et magnifiques plages de l’île, surtout si vous venez de franchir les 3 km du pont à vélo !

Pour bien visiter cette île idyllique, je vous conseil tout d’abord de longer la côte entre Rivedoux-Plage et Saint-Martin-de-Ré. Vous passerez devant l’imposant Fort La Prée construit en 1626, puis progresserez à travers les champs de blés jusqu’à atteindre les ruines de l’Abbaye des Châteliers qui eut un rôle important dans le développement de l’île au Moyen-Âge et surtout dans l’implantation de la culture du vin et du sel, aujourd’hui marqueur indéniable de l’identité de cette île.

Une dizaine de minutes plus loin, vous entrerez dans le ravissant petit village de La Flotte avec son port, ses commerces artisanaux… le cadre tout simplement magique de cette cité pleine de vie. On retrouve cette atmosphère chaleureuse émanant de ce lieu idyllique dans la flamboyante ville de Saint-Martin-de-Ré, plus grande, mais offrant à ses visiteurs un air de vacance quelle que soit la date où vous y trouvez. Pour les curieux, désireux d’en savoir plus sur la richesse historique de cette île, vous pouvez vous rendre au Musée Ernest Cognacq qui retrace son histoire des origines à nos jours en passant par le fascinant récit des bagnards emprisonnés dans cette ville fortifiée avant qu’ils ne soient envoyés à Cayenne ou dans d’autres contrées lointaines comme la Nouvelle-Calédonie. Après cette immersion fort instructive, une pause s’impose et rien de mieux que de se délecter d’un savoureux repas de fruits de mer sur la terrasse d’un des nombreux restaurants de la ville avec vue sur le port et ses voiliers.

 

 

Poursuivons et allons, ensemble, à la découverte d’autres lieux symboliques et sympathiques de l’île. Amoureux de la nature, vous ne serez pas indifférents par cette île qui réalise un important travail pour préserver sa biodiversité exceptionnelle. Traversez, par les petits chemins, les marais salants entourant la ville de Loix, rendez-vous dans l’Ecomusée du Marais Salant pour en percevoir les secrets et contemplez ce sublime paysage. Partez ensuite profiter du spectacle offert par les innombrables volatiles provenant des quatre coins du monde à La Réserve Naturelle Nationale de Lilleau des Niges. Pour ceux qui le souhaites, vous pourrez suivre un guide de la Maison du Fier qui vous apportera sans nul doute des informations fort intéressantes sur les différentes espèces qui peuplent chaque année ce petit bout de terre de la Côte-Ouest Française.

 

La Réserve Naturelle Nationale de Lilleau des Niges

 

Enfin, outre les nombreuses activités sportives, principalement nautiques, auxquelles vous pourrez vous adonner dans les diverses plages de l’île comme le surf, la bouée tractée, le wakeboard, le jet ski, la barque, le paddle, mais également des balades à cheval, un lieu reste absolument incontournable, le Phare des Baleines. Il est impensable de fouler le sol de cette magnifique île sans admirer le majestueux Phare des Baleines qui porte son nom du fait qu’un grand nombre de baleines se sont tragiquement échouées à cet endroit par le passé. Du haut de ses 57 m, il domine largement cette île et, si votre condition physique vous le permet, aventurez-vous dans ce phare et grimpez les 257 marches pour vous laisser submerger par ce point de vue panoramique sur l’Île de Ré et l’Océan Atlantique.

 

 

La Mystérieuse Île d’Aix

 

C’est plus qu’un simple voyage qui vous attends à l’île d’Aix mais une véritable expédition où vous vous immergerez peu à peu dans l’Histoire de cette contré mouvementée tout en profitant d’un paysage absolument incroyable. C’est à bord d’un navire que l’aventure commence, vous quittez le splendide port de La Rochelle en passant entre ses mythiques tours, les cheveux aux vents, l’odeur de la mer si caractéristique et cet horizon à perte de vue. Le bateau tangue et vous voyez s’éloigner au loin la ville de La Rochelle, puis le célèbre Phare du Bout du Monde et plus largement la côte rochelaise. Vous vous tournez désormais vers l’avant du navire et contemplez ce paysage fantastique jusqu’à ce qu’une masse au beau milieu fasse son apparition et prenne peu à peu la forme du plus illustre des forts de la planète, Fort Boyard. Reconnu à travers le monde pour l’émission de télévision portant son nom et poussant ses participants, célèbres ou non, dans leurs retranchements en franchissant diverses épreuves comme récupérer un indice au milieu des serpents. Avant cette fameuse émission, le fort avait pour rôle de défendre le Pertuis d’Antioche de toute invasion ennemi, en le longeant vous remarquerez à quel point il est imposant et fascinant. N’oubliez pas de vous prendre en selfie afin d’immortaliser le moment !

 

 

Enfin, vous arrivez sur cette intrigante Île d’Aix. C’est bien plus qu’une île, l’espace d’un instant vous marcherez sur les traces de l’un des personnages de la grande Histoire de France les plus remarquables, le légendaire Napoléon Bonaparte. C’est ici qu’il passa les derniers jours de sa glorieuse vie en terre Française avant son exile sur l’île Sainte-Hélène au large du continent africain. Et c’est au formidable Musée Napoléonien que vous pourrez vous imprégner de ce pan de l’Histoire de France. Cette demeure ne vous laissera pas indifférent, vous serez fasciné par les sculptures et peintures à l’effigie de l’Empereur Français et par le mobilier raffiné.

Puis c’est au Fort de la Sommité, construit entre 1810 et 1834 au sommet de l’île d’Aix, que vous vous rendrez. Rebaptisé par la suite Fort Liédot en mémoire à un colonel du Génie mort au cours de la campagne de Russie, ce fort porte en lui un espoir infaillible émit par le grand Napoléon Ier qui souhaitait alors éviter une nouvelle déroute comme celle qu’il avait pu connaître avec l’Affaire des Brûlots (navire ou embarcation de petite taille chargé d’explosifs ou de matériaux inflammables, lancé sur les vaisseaux ennemis pour les incendier), un an auparavant, en 1809, et qui avait causé la perte de nombreux navires français en rade de l’île d’Aix face à l’ennemi intime, les Anglais. Bien des années plus tard, au XIXe et XXe siècle, il sera transformé en prison, l’on peut d’ailleurs observer de nombreuses gravures laissées par ses résidents.

Après cette immersion dans le passé historique de cette île, il est temps de laisser la nature reprendre ses droits et de vous submerger par la beauté de ce qu’elle a à vous offrir. En effet, ce petit bout de terre posé sur l’océan est idéale pour se ressourcer, rien de mieux que de la découvrir à pied, à vélo ou au rythme des chevaux. Ici, seul les habitants sont dotés d’un véhicule motorisé. L’île n’étant pas très grande, il est facile et agréable de s’y promener. La nature y ait omniprésente, entre la mer, les plages, les falaises, les champs cultivés et la forêt, l’île offre une grande diversité de paysage au plus grand plaisir des visiteurs. Et parce qu’une image vaut mille mot, je vous laisse simplement contempler ces quelques photos et vous souhaites le plaisir de vous y rendre pour profiter vous aussi de sa richesse.

 

 

L’île d’Oléron, le parfait endroit pour se baigner

 

Avant de profiter des magnifiques plages de cette île, nous allons nous rendre dans le petit port de pêche de La Cotinière, y contempler naturellement les nombreux bateaux de pêches, souvent peints de couleurs vives donnant un certain charme, une certaine gaieté à cet endroit. Parfois des visites guidées y sont organisées pour découvrir le fonctionnement de ce port et les métiers de la pêche si important pour l’île. Pour ceux qui ont une petite faim, je vous conseil de prendre les délicieux fish and chips du Restaurant Le Merluchon, réalisés à base de produits frais en provenances de l’île, un régale !

Vous pouvez ensuite visiter le site ostréicole de Fort Royer avec ses cabanes aux couleurs criardes, l’endroit parfait pour en apprendre encore un peu plus sur l’univers fascinant des métiers de la pêche, de plus le cadre y est agréable et reposant.

 

 

Je vous conseil par la suite de déambuler dans les diverses villes de l’île telles Saint-Pierre-d’Oléron, Saint-Denis-d’Oléron ou encore Le Château-d’Oléron pour vous imprégner de l’atmosphère chaleureuse qui s’y dégage avec notamment les petits commerces qui dynamises les centres-villes.

Enfin, tout comme l’île de Ré et son Phare des Baleines, l’île d’Oléron se distingue elle aussi par son phare emblématique, le Phare de Chassiron. Avec ses bandes blanches et noires, le Phare de Chassiron offre une certaine élégance fort appréciée de ses visiteurs. Seul bémol, l’attractivité indéniable de ce phare fait qu’il y a souvent une longue file d’attente pour pouvoir visiter l’intérieur et se hisser du haut de ses 46 m de hauteur. Mais rien d’alarmant, le jolie petit jardin entourant cette tour et la contemplation depuis l’extérieur de ce patrimoine architectural remarquable est amplement suffisant. Immortalisez ce moment de joie entre amis, en couple, en famille ou en solo avec de belles photos et de beaux souvenirs.

Pour terminer cet agréable séjour entre terre et mer, allez vous baigner, faire des activités nautiques ou tout simplement vous détendre dans les splendides plages de l’île d’Oléron comme la plage des Huttes ou encore la plage de la Boirie à Saint-Denis-d’Oléron.

 

Font Resize